Camp NaNoWriMo Juillet 2020

L’été est là ! Même s’il pleut chez moi. C’est la Belgique, que voulez-vous, le soleil ne fait pas partie des attributs de mon très cher pays. Cependant, cela ne doit pas nous empêcher de partir faire du camping ? Où ça, dans le pays du sang et des larmes ! Enfin, dans notre boite crânienne quoi.

As-tu perdu la tête ?

Possiblement. Mais là n’est pas réellement la question. Aujourd’hui, je suis là pour vous parler du camp NaNoWriMo de Juillet 2020. Mais si c’est la première fois que vous en entendez parler, je comprends que vous soyez un petit peu déconcerté. Quelques explications :

Le NaNoWriMo, c’est le National Novel Writing Month ou, en français, le mois national de l’écriture de roman. Bon, le national a un peu explosé, mais l’idée est toujours la même, à savoir, durant le mois de Novembre, d’écrire le premier jet d’un roman en 50 000 mots. En gros, une petite centaine de pages. Pour certains, cela parait impossible, pour d’autres, cela peut paraître dérisoire, mais le fait est que l’objectif officiel est celui-là. Rien ne vous empêche de vous fixer vos propres objectifs ensuite.

La différence avec les camps, qui ont lieu en avril et en juillet, c’est précisément cette histoire d’objectifs. Durant les camps, c’est vous qui les fixez. C’est donc idéal pour commencer, surtout si vous n’avez pas l’habitude d’écrire beaucoup, ou bien si vous avez un emploi du temps chargé.

Mon expérience passée

J’ai participé à deux NaNoWriMo, et à deux camps, jusqu’à présent. J’ai remporté les deux NaNo (comprenez : j’ai à chaque fois atteint les 50 000 mots requis). En revanche je me suis toujours plantée en beauté sur les camps, alors qu’en général je me fixais le même objectif. Il faut savoir que 50 000 mots, pour moi, est un objectif tout à fait correct. Il est suffisamment ambitieux pour que je doive aménager mon emploi du temps, mais suffisamment réaliste pour pouvoir l’atteindre sans y perdre ma santé mentale (ou presque). En vérité, en 2019, j’avais une moyenne par mois de 60 000 à 70 000 mots. En dehors des camps. Juillet 2019, je venais de commencer un travail à temps plein, du coup il faut admettre que me lancer dans un challenge d’écriture n’était pas forcément une très bonne idée. Et en Avril dernier, ma vie personnelle s’en est mêlée alors que j’avais atteint un tiers de mon objectif.

Avec ces réussites et ces échecs, j’ai réalisé quelque chose de super important : peu importe le nombre de mots que vous écrirez, c’est toujours ça de pris. Même si vous n’écrivez « que » 5 000 mots sur les 20 000 que vous vous étiez fixés (par exemple), ce sera toujours 5 000 de plus qu’au départ. Et ça compte. Je le répète, ça compte.

Au delà de ça, mais j’en parlerai sans doute davantage, le NaNoWriMo m’a permis de rencontrer une super communauté, et durant les camps, on se motive régulièrement afin de nous dépasser, de tout donner, et de finir épuisés mais heureux.

Mes plans

Pour ce mois de Juillet, j’ai décidé de diminuer un peu mon objectif. On part sur 30 000 mots, et je risque de diminuer l’objectif en cours de route, afin de coller à la réalité. Je suis effectivement dans une situation un peu compliquée, entre recherches de missions pour faire rentrer de l’argent dans le compte en banque, et vacances à gauche et à droite. La vie de digital nomad comme j’en ai toujours rêvé (ndlr : c’est totalement faux, c’est juste que ma vie est relativement chaotique en ce moment). De plus, je poursuis la réécriture de mon plus vieux projet, Réalta, dont je vous ai déjà parlé précédemment. Bref, pas de challenge de fou furieux pour moi ce mois-ci, mais écrire pour mon bon plaisir me fera le plus grand bien, c’est certain !

En résumé

En bref, si vous êtes chaud patate, rejoignez le camp de Juillet ! Pour cela, il faut vous inscrire sur le site du NaNoWriMo et commencer un nouveau projet. La nouvelle interface est relativement intuitive (je trouve), je suis sûre que vous y prendrez rapidement vos marques ! Vous pourrez également demander à rejoindre une « home region » et, en fonction de là où vous habitez, vous trouverez sans doute des groupes facebook, discord, ou que sais-je d’autre. Si habitez en région lilloise, n’hésitez surtout pas à me contacter que je vous rajoute directement à nos serveurs 😉

Sur ce, êtes-vous prêt.e.s à vous lancer dans cette trépidante aventure ?

Blabla de fin

Cet article est beaucoup plus court que les autres, et il a failli ne pas voir le jour à vrai dire, mais je voulais absolument vous parler du camp. Normalement, l’article de vendredi sera plus conséquent, même si je n’ai pas encore décidé de ce sur quoi il portera. J’ai trop d’idées. Bref. N’oubliez pas de me suivre sur Instagram si ce n’est pas déjà le cas, et en attendant vendredi, je vous embrasse. Et joyeux NaNo!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s