Se remettre en question afin de mieux rebondir

Cela fait un moment que je n’ai plus posté ici. Je dois dire que cela était parfaitement conscient et volontaire. Pour ceux qui me suivent en dehors de mon blog, vous savez sans doute que j’ai eu un été riche en émotions. Pour les autres, à présent vous le savez également. Beaucoup de choses sont arrivées dans ma vie personnelles, certaines plus compliquées à gérer que d’autres. J’ai donc décidé de sciemment prendre une pause, et prendre du recul sur mes objectifs et sur mes attentes.

Challenge n°1 : prioriser

Prendre une pause n’a pas été évident. J’apprécie vraiment rédiger des articles pour ce blog. Et cela m’a énormément manqué durant mon absence. Cependant, j’ai eu beaucoup de chose à gérer, notamment dans ma vie personnelle. Des choses autant chronophages qu’importantes. J’ai donc dû prendre la décision de laisser le blog de côté le temps de mettre un peu d’ordre dans ma vie, et ce pour mon bien être. Il faut savoir que j’ai toujours eu beaucoup de mal à faire de mon bien-être une priorité. Cela explique sans doute la raison pour laquelle j’ai fait un burn-out en 2018, et celle pour laquelle j’ai occupé un poste trop physique pour mon corps, lui infligeant des dégâts probablement irréversibles. Il était hors de question de reproduire les mêmes erreurs, cette fois, d’autant plus que les conséquentes risquaient d’être plus importantes encore. J’ai donc commencé par prendre des vacances, pour la première fois en deux ans, avant de m’atteler à tout ce que j’avais à faire.

Par la suite, j’ai dû activement m’atteler à la recherche d’un travail et d’un logement. J’ai donc pris la décision de laisser de côté ce blog, le temps d’avoir plus de temps pour moi, ou en tout cas, d’avoir une meilleure gestion dudit temps. Et cela nous amène à la deuxième question.

Challenge n°2 : redéfinir ses objectifs

Depuis deux semaines, je réfléchis donc à réécrire des articles pour le blog. Avant mes vacances, j’avais rédigé une liste de sujets que je pourrais aborder, mais en m’y replongeant, je n’ai été que très moyennement convaincue. Or, si je ne suis pas convaincue, je vois mal comment vous pourriez l’être. Je suis ensuite tombée sur un article (que j’ai perdu entre temps, je rajouterai un lien si je le retrouve) qui rappelait aux auteurs de garder en tête sa cible, c’est-à-dire le genre de lecteurs que l’on essaie d’attirer. Il faut savoir que je suis parfaitement familière avec ce genre de concept, étant diplômée en communication. Cependant, vous connaissez la chanson : les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés. J’ai donc commencé à réfléchir à ce que j’essayais d’accomplir avec ce blog ? Aussi bête cela puisse-t-il paraître, ce n’est pas une chose à laquelle j’avais pris le temps de penser plus tôt. J’avais envie de commencer un blog, aussi l’ai-je commencé, sans réfléchir à mes objectifs et mes attentes.

Challenge n°3 : admettre ses failles

Le dernier obstacle qu’il me faut surmonter est une réalisation que j’ai faite très récemment : je ne prends plus autant de plaisir qu’avant à écrire. Je ne sais pas encore si c’est permanent ou passager, mais il me parait important d’être honnête sur ce point. J’écris depuis que je suis petite, et j’ai toujours pensé que je ne perdrais jamais la flamme. Mais je pense qu’à force de me mettre la pression sur le fait de publier, d’écrire des oeuvres de qualité, avec des intrigues compliquées et travaillées, j’ai étouffé la flamme. La braise est toujours bien présente, mais sans air, je ne pourrai jamais raviver le feu. C’est quelque chose de très dur à écrire pour moi, mais cela me paraît être une étape essentielle avant de reprendre l’écriture. En attendant, je ne sais pas encore ce que je vais publier ici, pour être honnête. Et avant de m’y remettre à tout prix, je préfère y réfléchir sérieusement. Je n’envisage pas de recommencer à poster du contenu régulièrement, je posterai quand l’envie me prendra, quand j’aurai des choses à dire. Je ne veux pas prendre le risque de me forcer et de davantage me brûler.

J’ai donc plusieurs challenge à relever à l’avenir. Que ce soit de manière très concrète (retrouver un travail, un appartement, …) ou bien plus simplement retrouver le souffle créatif qu’il me manque dans à peu près tous les domaines de ma vie. Pour être parfaitement honnête, quand j’avais commencé cet article, c’était pour annoncer mon retour, mais vous parler de la situation dans laquelle je trouve me fait penser qu’il n’est pas encore temps pour moi de revenir.

J’espère de tout mon coeur que vous allez parfaitement bien, je vous embrasse et vous souhaite tout le meilleur pour cette nouvelle année scolaire.

Sincèrement vôtre,

Sélène.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s